Debout devant le zinc
Sur le coup de dix heures
Un grand plombier zingueur habillé en dimanche et pourtant c’est lundi
Chante pour lui tout seul
Chante que c’est jeudi
Qu’il n’ira pas en classe
Que la guerre est finie
Et le travail aussi
Que la vie est si belle
Et les filles si jolies
Et titubant devant le zinc
Mais guidé par son fil à plomb
Il s’arrête pile devant le patron
Trois paysans passeront et vous paieront
Puis disparaît dans le soleil
Sans régler les consommations
Disparaît dans le soleil tout en continuant sa chanson.

J’ai toujours aimé ce poème de Jacques Prévert  intitulé “Et la fête continue “, son ton joyeusement libertaire si bien rendu par la musique de Kosma et les interprétations des Frères Jacques ou d’ Yves Montand.
Je suis sûr que Jacques Prévert, qui aimait s’accouder, clope au bec, au zinc des bistrots, aurait adoré les Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, ces instantanés saisis au vol, avec leur inventivité, leur sens de la dérision et de l’absurde, ces trouvailles désopilantes, triviales ou poétiques, absurdes ou pleines de bon sens, gouleyantes comme un p’tit blanc dégusté au comptoir .
Allez ! Profitez ! C’est ma tournée !

L’alcool ça me fait rien, j’avale pas la fumée.

Au prix que ça coûte un enterrement, nous qui avons à peine de quoi vivre, on ne peut pas mourir.

La rue a un petit air de fête, ce matin…

  • Parle français s’il te plaît.

Pour faire du vélo tout terrain, encore faut-il qu’il y ait tous les terrains là où tu fais du vélo.

  • Tu penses à tout, toi…

Les gitans qui réussissent dans la vie arrêtent de manger les hérissons, y se mettent aux oursins…

J’habite à côté de “la Cité des Sciences”.
-Ça se voit pas.

Je suis né Scorpion mais j’aime pas mon signe, je vais demander asile politique chez les Verseaux .

Je donnerais père et mère pour refaire caca normalement.

  • Des choses comme ça, ça ne se dit pas.

Pâques c’est comme le père Noël, j’y ai jamais cru…

Je crois en Dieu, j’ai dit JE CROIS, j’ai pas dit que j’étais sûr.

La science explique pas tout, par exemple les paillettes dans le Ricard, elle peut s’accrocher.

C’est un sacré bricoleur, tu lui donnes le soleil y te fait une lampe…

T’oublies pas ce que je t’ai dit.

  • Qu’est-ce que tu m’as dit?

L’avenir c’est la voiture électrique, c’est vrai, mais le problème c’est les accidents, avec ces voitures-là, un carambolage sous la pluie et tout le monde s’électrocute…

C’est vrai que vous lisez l’avenir ?

  • Je le lisais.

Chez le rouge-gorge, c’est le mâle qui pond.

La fourrure c’est plus à la mode, y a guère plus que les animaux qui continuent à en mettre.

Et une petite dernière, pour la route!

Les machines ont remplacé ceux qui travaillent, mais un jour elles remplaceront aussi ceux qui ne font rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *